Video: Découvrez le Zazen

J’ai découvert cette excellente video sur le zazen sur le site http://www.yogagarden.jp/. Le zazen y est expliqué de manière très simple et pédagogique. Elle était en anglais donc j’ai réalisé les sous-titres français pour que vous puissiez en profiter vous-aussi ;)

Transcription des sous-titres en français de la vidéo: Découvrez Le Zazen:

Bonjour, Je suis Patrick et aujourd’hui nous allons parler de ce qu’est le Zazen et comment pratiquer. La méditation n’est pas seulement pour les bouddhistes ou les moines, c’est pour tout le monde et vous pouvez pratiquer presque à n’importe quel moment. Démarrons tout de suite. Quand vous vous asseyez, vous allez devoir élever votre bassin. La chose la plus utile pour cela est un zafu, c’est un cousin rond japonais. Mais tout autre chose pourrait aussi fonctionner, comme un oreiller plié en deux ou une couverture roulée. Ne laissez pas le fait de ne pas avoir un zafu pour ne pas commencer à méditer. Comme vous vous asseyez, vous allez avoir besoin du plus de stabilité possible. Cette posture jambes croisées par exemple, semble être bonne pour être à l’aise, mais ce n’est pas très stable, et après quelques minutes, vos jambes vont s’engourdir, et ça va devenir inconfortable. Un meilleur choix serait quelque chose comme cette posture en assise « Birmane ». Vous pouvez voir que la base du corps est beaucoup plus large. Cette posture est accessible pour quasiment tout le monde, et elle est assez confortable. Un autre choix de posture est le demi-lotus. C’est une  bonne posture pour être stable et vous pouvez obtenir un bon équilibre au niveau des hanches tous le temps. Et enfin, la posture classique: celle du lotus. Ne vous forcez pas pour réussir ces postures, elles ne sont pas cruciales pour pratiquer le Zazen. Vous pouvez pratiquer zazen assis sur une chaise, debout dans le métro. Ces gestes sont utiles pour certaines postures classiques. Maintenant que nous avons la base de la position, nous allons passer aux mains. Dans le style classique japonais, la main dominante est placé dessous. L’autre main est placé au dessus. Les pouces se rejoignent peu à peu pour faire une sorte de forme en « X ». Les pouces pourront être un indicateur de l’attention, s’ils s’écrasent fortement l’un contre l’autre, c’est qu’il y a beaucoup trop d’énergie dans votre méditation. S’ils tombent et sont ouverts, c’est que vous êtes un peu paresseux et endormi. Il suffit de les garder proche l’un contre l’autre avec un léger contact. L’élément physique le plus important de la méditation est la colonne vertébrale. Souvent, après quelques minutes les gens commencent à ressembler à ceci, avec une colonne vertébrale courbée. Cela rendra votre méditation terne et inutile. A l’autre extrême, je vois beaucoup de gens essayer de ressembler à ça, en étant raide comme un piquet. Cela ne va pas non plus car ce ne sont pas les bons muscles qui sont utilisés. je vois beaucoup de gens essayer de ressembler à ça, en étant raide comme un piquet. Cela ne va pas non plus car ce ne sont pas les bons muscles qui sont utilisés. Egalement, ne vous penchez pas trop en avant ou trop en arrière. Une colonne vertébrale détendue et droite permet de vous donner une plus grande clartée mentale. Une autre chose à surveiller est les épaules. Après quelques minutes, il se peut qu’elles remontent vers le haut avec la tension. C’est naturel, cela arrive à tout le monde, si vous remarquez qu’elles sont tendus, expirez simplement et laissez-les aller. Laissez reposer le torse, pour revenir dans une ligne stable, en gardant votre attention sur le ventre et les mouvements respiratoires. J’aime vraiment le style du Zen Soto, en étant assis face au mur. De cette façon, vos yeux ont quelque chose à regarder sans se laisser distraire. Vous pouvez être tentés de fermer les yeux, mais lorsque vous fermez les yeux, il est facile de « rêvasser » et de perdre l’instant présent. Le zazen peut être fait n’importe où pendant 15 minutes à une heure. Si vous êtes débutant, pratiquez peu de temps. Même dans ce cas c’est une pratique très profonde. Le but dans le zazen est d’avoir un esprit clair, vide sans bavardage mentale, ni pensées. Mais si vous êtes comme la plupart des gens, quelque chose comme cela devrait  arriver.

Les Bouddhistes appelent cela : « le mental singe ». Comme un singe vous êtes constamment entrain d’aller d’arbre en arbre, et l’esprit divaguent dans toutes sortes de pensées aléatoires. Grâce aux pratiques enseignés dans le Zazen, nous pouvons apprendre à apprivoiser tout ce bavardage mental, ce « mental-singe ». Si vous avez vraiment de la difficulté pour apaiser votre « mental-singe », vous pouvez essayer de compter pendant quelques respirations. C’est un exercice simple. Inspirez et comptez: un, expirez, et comptez: deux, inspirez et compter: trois. La seule règle est que si vous avez une pensée comme « j’ai faim », vous devez redémarrez  à zéro, et recommencer depuis le début. Essayons encore une fois.

Je suis seulement à moitié sérieux avec cet exercice. Vous ne devriez pas être découragé. Cela fait partie de la pratique. La plupart des gens croient qu’ils peuvent contrôler leur esprit, le diriger là où ils voudraient. Mais seulement quelques minutes de Zazen peut vous montrer que notre esprit à le contrôle, qu’il part dans tous les sens sans qu’on ne puise rien n’y faire. L’esprit ne va dans votre sens. Dès que vous vous dites de plus pensez, encore plus de pensées entrent en jeu. Le fait même de se dire de « ne pas penser » est une pensée. Vous êtes ainsi tous les jours, de nombreux dialogues intérieurs se déroulent, encore et encore. Quand nous voyons une personne sans-abri parler toute seule dans la rue, nous nous disons qu’elle est folle. Mais la seule différence entre elle et nous est que nous gardons notre bavardage mental enfermé dans notre cerveau. Le cadeau de la méditation, c’est que vous apprenez que vous n’êtes pas vos pensées, vous pouvez imaginer que les pensées sont comme des nuages. Elles ne sont faites de rien, tout en changeant sans cesse de forme. Derrière les nuages, il ya toujours le ciel, clair, ouvert, nous sommes également des êtres d’une profonde pureté mais cela est occulté par nos pensées quotidiennes. À certains moments, vous aurez un aperçu de cette pureté, vous ressentirez alors quelque chose comme cela.

Mais parfois vous serez tellement « collé » dans vos pensées, vous vous sentirez comme cela. Mais vous ne devriez par rester collé dans les hauts et les bas émotionnelles. En fait, dans 90% du temps, le zazen sera comme cela. Oui, le Zazen est ennuyeux mais c’est aussi l’une des plus grandes inventions de l’expérience humaine.

Apprenez à rester heureux quoi qu’il arrive !