Est-ce que vous méditez vraiment ?

Si vous lisez des livres sur la méditation, la spiritualité, le bonheur, le développement personnel, etc. alors vous avez dû lire de nombreuses fois que la clé du bonheur se trouve à l’intérieur de soi et non dans les conditions extérieures.

Pourtant malgré que cela semble évident, je reçois régulièrement ce genre de message :

message-lectrice

Qu’est-ce qui cloche ici avec cette lectrice ?

Je ne sais pas si cette personne à creuser en profondeur ce qu’est la méditation mais si c’est le cas il y plusieurs choses essentielles qui lui ont échappé !

Erreur principale :

La méditation n’est pas un outil pour apprendre à faire avec ce qui ne nous plaît pas. Ce n’est pas non plus un outil de gestion du stress, c’est bien plus que cela ! Si vous voulez seulement être détendue, prenez un verre d’alcool et cela fera tout autant l’affaire.


Mais alors qu’est-ce que c’est ?

Quand vous méditez authentiquement, vous allez dans les profondeurs de votre être, c’est-à-dire à l’origine même où se forment les conflits que vous projetez à l’extérieur.

Il n’y a pas deux personnes qui dans les mêmes circonstances réagissent de la même façon. La raison à cela est très simple, c’est que nous projetons à l’extérieur ce qui est déjà en nous.

Je peux le voir semaine après semaine avec la chambre que nous louons sur Airbnb avec Yoko. Elle accueille chaque personne de la même façon, certains sont ravis et très contents, d’autres moins. Ce n’est pas que Yoko fasse mieux ou moins bien les choses selon les personnes, c’est que chacun trouve à l’extérieur ce qui est déjà en lui.

Tant que vous ne voyez pas que ce que vous projetez à l’extérieur est le simple reflet de ce qui est en vous, vous êtes mal barré.

Plus vous essayez de travailler sur le monde extérieur, plus longtemps vous perpétuez ce que vous ne voulez pas. Même si vous arrivez à réparer apparemment certains aspects de la réalité qui vous entoure, un autre aspect va rapidement lâcher. Ou alors vous allez forcer et retomber, encore et encore.

La raison pour laquelle cela ne fonctionne pas est qu’il n’y a pas de monde extérieur car tout ce que vous savez du monde extérieur se trouve dans votre tête, ou dans votre conscience. C’est là que vous avez tous vos souvenirs, toutes vos connaissances, et toute votre expérience. C’est là que se trouvent vos sentiments.

Pensez à votre expérience de la réalité de façon aussi objective que possible. Où sont gérées toutes vos observations ? Où sont traitées toutes les images 3D que vous percevez ? Où sont interprétés les sons que vous entendez ? Où sont ressentis vos expériences et vos sentiments ? Tout cela arrive dans votre esprit et dans votre corps.

Où est « cette société moderne dissolue exacerbée provocante méchante » décrite par cette lectrice dans son message au début de l’article ? Évidemment elle est uniquement dans son esprit (ou son cerveau si vous préférez).

Où sont toutes les expériences frustrantes, négatives ? Est-ce qu’elles existent vraiment « là dehors » ? Si c’est le cas, alors montrez-les. Si vous ne pouvez pas les pointer du doigt ou les identifier dans l’espace qui vous entoure, alors elles n’existent que dans vos souvenirs et dans vos projections mentales, ce qui se trouve entièrement dans votre esprit. Et si vous croyez que vous pouvez les pointer physiquement dès maintenant, alors qu’est-ce que vous pointez ? Vous vous voyez gesticuler vers une construction visuelle qui est une simple stimulation mentale, ce qui reste de la réalité extérieure.

Une fois que vous réalisez qu’il n’y a pas de frustration là-dehors, pas de « société moderne dissolue exacerbée provocante méchante » dans le cas de cette lectrice – et qu’il n’y a pas non plus d’expériences frustrantes dans le monde extérieur – vous êtes bien plus proche de vous débarrasser de toute forme de frustration ou d’exaspération. Si ces expériences sont intérieures, ce qu’elles sont en réalité, alors vous avez la capacité de vous débarrasser de cette frustration sans avoir besoin de changer tout ce qui est en-dehors de vous.

Ce que vous avez besoin avant tout, c’est de plonger au plus profond de vous pour voir comment se manifeste la réalité que vous projetez à l’extérieur et c’est exactement cela le véritable sens de la méditation. Ce n’est pas un simple ronronnement en surface, c’est plus plus profond que cela !

Concrètement cela se traduit par le réflexe suivant :

Quand je suis agacé et frustré, au lieu de mettre de l’huile sur le feu (ce que fait 99% des personnes dont vous pouvez voir en même temps le résultat que cela apporte), je me tourne vers l’intérieur pour reconnaître que cette personne ou cette situation a réveillé de la douleur, de la frustration qui était enfouie au fond de moi et je l’accepte. Tout cela remonte à la surface pour être libéré. Cela va se répéter encore et encore tant que vous n’aurez pas compris la leçon. Et la vie a tout son temps, cela prendra le temps qu’il faudra alors autant l’accepter au plus vite !

Le lâcher-prise vient naturellement quand on se laisse porter par la vie au lieu de se battre avec elle. Si vous souhaitez que je vous accompagne sur ce chemin au sein de mon programme de méditation, cliquez sur l’image en dessous afin de rejoindre les autres membres. Voici au passage le retour d’un des membres que j’ai eu le plaisir de découvrir samedi :

temoignage-jp

Au plaisir d’accueillir ceux qui le souhaitent au sein du programme et à très vite pour d’autres articles en prenant soin de vous (surtout quand la vie vous offre l’opportunité d’évoluer en mettant sous votre nez des choses que vous préféreriez éviter !). À très vite !

Club "je médite pour être heureux"

Share Button